¿FEMMES PRêTRES? OUI!
header

Responsive image
ENTRéE SEPT RAISONS DéFIER LE PAPE? RéSUMéS MENU
Nederlands/Vlaams Deutsch Francais English language Spanish language Portuguese language Catalan Chinese Czech Malayalam Finnish Igbo
Japanese Korean Romanian Malay language Norwegian Swedish Polish Swahili Chichewa Tagalog Urdu
------------------------------------------------------------------------------------
Comment rédiger pour nous l’histoire de votre vocation

Comment rédiger pour nous l’histoire de votre vocation

Si vous êtes une Catholique et que vous pensez avoir une vocation à la prêtrise, nous vous serions reconnaissants de rédiger votre histoire pour notre site Web.

John Wijngaards, webmaster de www.womenpriests.org, m’a demandé, en tant que femme qui vit avec le sentiment d’être appelée à devenir prêtre, d’être la coordinatrice de cette section du site. Une grande partie de ce dernier présente des arguments théoriques, et c’est bien ainsi. Il est important, cependant, que la parole soit donnée aux femmes qui pensent que Dieu les appelle actuellement à un ministère ordonné.

Par ma propre vie, je sais combien il est difficile, d’abord de discerner la véracité de l’appel de Dieu, et ensuite d’en informer les autres. C’est pourquoi John et moi avons décidé d’inclure, en plus des témoignages, un chapitre traitant des réalités rencontrées lorsqu’on répond à cet appel. Nous aimerions soutenir les femmes qui estiment qu’elles sont appelées. Examinez d’abord attentivement les documents relatifs au “soutien des vocations” de cette section-ci.

Pourquoi vous devez écrire votre histoire

Il est important pour ceux qui sont dans l’Église, pour les simples fidèles comme pour les membres de la hiérarchie, de se rendre compte du fait que - tout comme des hommes - beaucoup de femmes sont appelées par Dieu au sacerdoce. Comment l’Église catholique pourrait-elle se réveiller si nous ne parlons pas ?

Je sais par expérience qu’il n’est pas aisé d’écrire à propos de soi. Je n’ai pas trouvé commode de rédiger ma propre histoire (voyez ici) parce que j’avais le sentiment de m’exposer sans défense. Il est impossible de savoir qui finira par lire cette histoire : mon évêque ? un membre de la Curie romaine ? de vieux copains d’école ? etc. etc. ! On peut s’attendre à ce que l’audience potentielle qui pourrait s’y plonger ou la parcourir par hasard soit plus variée que dans le cas d’un livre. Et aussi certains lisent en diagonale les textes proposés par un site (je le sais pour le faire moi-même) et donc le témoignage donné doit être divisé en plusieurs parties et présenté de manière attrayante.

J’ai décidé de signer mon témoignage bien que je trouve cela intimidant. J’ai toujours essayé cependant de ne pas cacher ma vocation de sorte que ceux qui me connaissent ne seront pas surpris et j’ai confiance que Dieu influencera le cœur et l’esprit de ceux qui ne m’écoutent pas avec bienveillance. John et moi comprenons que pour d’autres personnes il soit actuellement préférable de rester anonyme et c’est très bien ainsi. Aucun détail ne sera donné à part ceux que vous nous autoriserez à mettre sur notre site. Pour ma part, je pense que le temps est venu, nous devons parler de ce que Dieu a fait en nous et pour nous. Si nous nous laissons guider par la crainte des conséquences possibles, alors rien ne changera jamais. Comme me l’a dit un jour Soline Vatinel, fondatrice de BASIC (Sisters and Brothers in Christ [Sœurs et Frères dans le Christ], le groupe irlandais qui milite en faveur de l’ordination des femmes), si les Apôtres avaient attendu qu’il n’y ait plus aucun risque de sortir du Cénacle, ils ne l’auraient jamais fait.

En sollicitant vos témoignages, nous recherchons des femmes qui ont compris depuis un certain temps qu’elles étaient appelées à un ministère ordonné et qui ont déjà eu l’occasion d’en parler à leurs parents, à leurs amis, et autant que possible, à un prêtre, à un évêque, à un directeur spirituel ou en avoir fait part à un groupe soutenant l’ordination des femmes. Par-dessus tout, avant de se décider de rendre public son témoignage, une femme doit se sentir bien stabilisée dans sa propre vie et dans son ministère.

Mettre son histoire sur Internet est une décision importante et il est nécessaire de prier longuement avant de commencer à écrire.

Forme de votre témoignage

Nous vous demandons de bien vouloir fournir un texte de 1.000 à 2.000 mots. Découpez-le en petits chapitres, avec un titre intéressant. John ou moi pourrons être amenés à revoir votre texte et nous serons heureux d’ajouter si nécessaire ces titres de chapitre. Nous vous enverrons une copie du texte avant de l’afficher sur Internet. Plus tard, vous pourrez toujours le modifier, le mettre à jour ou même le retirer en tout ou en partie en vous adressant à John ou à moi.

Les questions suivantes ne sont là que pour baliser votre réflexion. Vous ne devez pas nécessairement répondre aux questions dans l’ordre mais essayer de traiter les sujets abordés :

Questions à aborder :

1. Détails biographiques.

2. Comment ai-je eu l’idée de devenir prêtre ?

3. Pourquoi est-ce que je souhaite exercer un ministère ?

4. Qu’est-ce que l’ordination m’apportera ?

5. Comment est-ce que j’envisage le ministère ? Quelle vision de l’avenir ai-je pour l’Église dans laquelle je veux travailler ?

6. Quelles sont les difficultés personnellement rencontrées et que vais-je faire pour y faire face ?

7. Pourquoi est-ce que je pense que cet appel vient de Dieu ?

Si, à ce stade, vous sentez que vous ne devez pas rédiger votre histoire pour nous, mais que vous êtes toujours intéressée à garder le contact, c’est très bien. Sentez-vous libre de m’écrire comme si de rien n’était. Votre témoignage pourra toujours être publié ultérieurement dans le cas où vous vous senteriez prête à le livrer.

S.v.p., restez en contact avec nous si vous avez besoin d’informations complémentaires ou si vous voulez en parler avec moi de votre vocation.

Colette Joyce

Traduction française par Jacques Desauccy

Aperçu Signes d'une vocation Voyage de foi Étapes Répondre aux critiques Écrire votre temoignage
Six options pour la femme catholique qui se sent appelée à la prêtrise ?

This website is maintained by the Wijngaards Institute for Catholic Research.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

"Lorsque vous citez ce document,
veuillez signaler S.V.P qu'il est publié par www.womenpriests.org !"