Contactez-nous! Revue générale des documents sur ce site! Femmes appelées au Diaconat Notre débat avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi à Rome! Information historique Click here for Women Deacons home page!

L’ordination de femmes diacres

L’ordination de femmes diacres

Dans les premiers siècles, l’ordination de diacres de sexe féminin dans les diocèses où l’on parlait grec et syriaque était clairement une véritable ordination sacramentelle, équivalente à celle des diacres de sexe masculin.

Ceci ressort des faits suivants :

La cérémonies de l‘ordination

1.- Dans les rituels d’ordination, l’ordination d’un diacre comme celle d’une diaconesse est appelée cheirotonia ou cheirothesia, c-à-d des mots grecs signifiant “imposition des mains, “ordination”.

2.- Le diacre homme comme la femme diacre sont ordonnés par l’Évêque.

3.- L’ordination du diacre masculin comme féminin se déroule dans le chœur, devant l’autel, durant la liturgie de l’Eucharistie et à un moment très solennel, à savoir après l’anaphore. Ce qu’on appelle les ordres mineurs, tels que le lectorat et le sous-diaconat, sont conférés par une simple imposition des mains, en dehors du chœur et en dehors de l’Eucharistie.

4.- L’Évêque les ordonne tous deux en leur imposant les mains sur la tête (le materia du sacrement de l’Ordre).

5.- L’Évêque invoque l’Esprit-Saint aussi bien sur le diacre que sur la femme diacre avec la même prière invocatoire : “Recevez le Saint-Esprit...” (La forma du sacrement de l’Ordre).

6.- Le candidat diacre, homme comme femme, se tient debout sur les marches en face des portes sacrées conduisant au chœur ; ils sont ensuite conduits à l’autel sacré et là ordonnés par l’Évêque.

7.- L’Évêque récite les deux prières d’ordination, caractéristiques des ordres majeurs.

8.- Pour le diacre comme pour la femme diacre, l’Évêque prononce l’ekphonèse (prière à voix basse) : “La grâce divine...”,  prière caractéristique des ordres majeurs.

9.- En raison de la présence du reste du clergé et des fidèles, l’ordination a un caractère public.

10.- Le diacre comme la femme diacre reçoivent l’étole comme signe de leur ministère ecclésiastique.

11.- Le diacre comme la diaconesse reçoivent le calice, que la diaconesse rapporte personnellement à l’autel.

Le véritable texte des rituels d’ordination des femmes diacres a été préservé grâce à quelques manuscrits précieux :

Certaines petites différences n’affectent pas l’essence de l’ordination.

Le caractère sacramentel de l’ordination des femmes diacres est incontestable. En particulier, à la fois la matière et la forme de l’ordination sont identiques pour les hommes et les femmes et expriment l’intention de l’évêque d’ordonner un véritable ministre.

“ Si quelqu’un déclare que, à travers l’ordination sacrée, le Saint-Esprit n’est pas communiqué, et que donc l’Évêque dit en vain : “Recevez le Saint-Esprit”, ou qu’à travers cette ordination le caractère (de l’Ordre) n’est pas imprimé..., qu’il soit anathème! ”

Le Concile de Trente, Canon 4. Denzinger n° 964.

Le jugement des experts

Alors que certains théologiens traditionnels nient le caractère sacramentel de l’ordination des diaconesses, de plus en plus d’experts tombent d’accord pour affirmer que l’ordination de femmes diacres relève sans aucun doute du sacrement de l’Ordre :

Voir Femmes diacres - un aperçu?

Texte de John Wijngaards.
Traduction française par Jacques Dessaucy.


This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

"Lorsque vous citez ce document,
veuillez signaler S.V.P qu'il est publié par www.womenpriests.org !"