¿FEMMES PRêTRES? OUI!header

Responsive image

ENTRéE

SEPT RAISONS

DéFIER LE PAPE?

RéSUMéS

MENU

Nederlands/Vlaams Deutsch Francais English language Spanish language Portuguese language Catalan Chinese Czech Malayalam Finnish Igbo
Japanese Korean Romanian Malay language Norwegian Swedish Polish Swahili Chichewa Tagalog Urdu
------------------------------------------------------------------------------------
Le Jeu de la Tradition dans la Pratique Masculine du Ministère Apostolique

Le Jeu de la Tradition dans la Pratique Masculine du Ministère Apostolique

par Marie-Jeanne Bérère

Cahiers de l'Institut Catholique de Lyon, N° 3, 1979.
Republié sur notre website avec les permissions nécessaires.

Table de Matières

  Avant-propos de Maurice Jourjon 5
1 Introduction 7
2 Comment a été défendue la pratique masculine du ministère ordonné 11
3 Ministère et tradition dans la vie de l’église 49
4 La pratique ecclésiale de la masculinité ministérielle confrontée à la nature du ministère 65
5 La coutume traditionnelle et ses racines anthropologiques 81
6 Conclusion 89
  Elements de Bibliographie 93

Avant-propos de Maurice JOURJON

Le troisième Cahier de l’Institut Catholique de Lyon ayant été confié à la Faculté de théologie, celle-ci a voulu faire connaître le travail d’un des ses étudiants, plus exactement d’une de ses étudiantes.

Ce n’est donc pas d’abord le sujet traité qui a motivé son choix mais le fait qu’il s’agit d’un mémoire de maîtrise préparé par l’intéressée avec l’assistance d’un de ses maîtres et soutenu par elle devant un jury de trois professeurs. Ce jury a reconnu la haute valeur de ce travail et le Collège enseignant a décerné son prix annuel de maîtrise (1978) à Marie-Jeanne Bérère.

Il faut lire ce mémoire pour apprécier le niveau, la qualité d’une maîtrise en théologie. On peut, si on a pour cela compétence, en dénoncer, ça et là, quelques travers qui dans une thèse de doctorat ne seraient guère de mise. Mais l’important est ailleurs : voilà à quoi peut aboutir en une faculté le travail en théologie, durant quatre ans, d’un étudiant laic de sexe féminin. C’est cela qu’il faut juger et s’il en est ainsi, il me semble hors de doute qu’on applaudira.

Ainsi pourra-t-on remarquer qu’une question aujourd’hui débattue avec passion à tel point que parfois de graves théologiens et d’importants pasteurs s’en irritent, est traitée par Marie-Jeanne Bérère de manière telle que le titre qu’elle a reçu vient spontanément sur les lèvres : maîtrise.

Maurice JOURJON

Doyen de la Faculté de Théologie. 3 Mai 1979.


This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

"Lorsque vous citez ce document,
veuillez signaler S.V.P qu'il est publié par www.womenpriests.org !"