Les croyants, en tant que porteurs d’infaillibilité, rejettent l’exclusion des femmes des ministères sacrés

Les croyants, en tant que porteurs d’inérrance, rejettent l’exclusion des femmes des ministères sacrés

Le pape et le collège des évêques jouent un rôle crucial quand ils articulent les matières de foi et de morale pour leur enseignement qui fait autorité. Cette action plonge ses racines dans l’inérrance du peuple de Dieu tout entier. Cela se fait dans cet ordre-là, pas à l’envers.

Un amendement proposé pendant Vatican II qui voulait que l’infaillibilité du magistère soit la source de l’inérrance du peuple a été refusé par le concile comme contraire à la Tradition. Vatican II Acta Synodalia III/1 pp.198-199; R.R.Gaillardetz Teaching with Authority. A Theology of the Magisterium in the Church (Un Enseignement qui fait Autorité. Une Théologie du Magistère dans l’Église) Liturgical Press 1997, p.154.

«Si le corps des fidèles, tout entier, a reçu, comme c’est le cas, l’onction du Très Saint, il ne peut se tromper en matière de foi»(cf. 1 Jean 2,20.27),

Vatican II, Lumen Gentium, § 12

«Le peuple de Dieu s’attache sans se tromper à la foi jadis transmise aux saints, celle-ci le pénètre plus profondément par des intuitions précises et l’applique plus complètement à la vie.»

Vatican II, Lumen Gentium, § 12

«Grâce à un sens surnaturel de la foi, qui caractérise le Peuple entier, celui-ci manifeste cette qualité d'inérrance quand, depuis l’évêque jusqu’au dernier membre de la laïcité, il manifeste un accord unanime dans les matières de foi et de morale.»

Vatican II, Lumen Gentium, § 12



Dans de nombreux pays, des enquêtes menées parmi les catholiques, montrent qu’une grande majorité de catholiques pratiquants pensent que les femmes devraient être ordonnées.

Nous donnons ici un certain nombre de statistiques représentatives. Le pourcentage indique la proportion de catholiques qui approuvent l’ordination des femmes.

Grande-Bretagne Canada Espagne Brésil Pays-Bas Allemagne Italie Australie Irlande USA
65% 66% 74% 71% 86% 71% 58% 62% 67% 68%

Les sources complètes sont citées dans:
John Wijngaards, The Ordination of Women in the Catholic Church. Unmasking a Cuckoo’s Egg Tradition, London & New York 2001, pp. 44-47.

Le contenu de la doctrine catholique ne sera pas et ne devrait pas être être décidé par un vote majoritaire.

Les chiffres ci-dessus montrent toutefois que beaucoup de catholiques qui réfléchissent, pratiquent et sont engagés, sont fermement convaincus qu’il n’existe pas de raisons valables contre l’ordination des femmes. Eux aussi sont les porteurs d’une tradition infaillible.

«Est-ce que nous sapons l’autorité de la hiérarchie?»

Traduction Françoise Bourguignon



Pourquoi nous défions les autorités enseignantes? Questions souvent posées Suite?
mouvements culturels les faits l’histoire la vraie loyauté le sens de la foi
féminisme? infaillibilité? crédibilité? obéissance? travail de sape?
Avez-vous des questions à nous poser? des suggestions? des remarques?


This website is maintained by the Wijngaards Institute for Catholic Research

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research