Le Devoir de Parler Haut

Le devoir de parler haut

En raison de la position particulière qu'ils occupent dans l'Église, les évêques, les prêtres, les religieux et religieuses, les théologiens et les responsables laïcs ont le devoir de parler en s'opposant à ce qu'ils savent être inacceptables dans l'enseignement actuel de l'Église et dans sa pratique.

Parler haut (faire connaître ses objections et ses critiques) doit se faire avec beaucoup de prudence et le sens des responsabilités. Mais rester silencieux n'est plus la meilleure position, ni la plus responsable.

Ceci s'applique particulièrement à l'actuelle interdiction par l'Église d'ordonner des femmes.

Dans ce chapitre, nous réfléchirons aux implications du devoir de parler. Ce que nous proposons, c'est une première sélection de lectures stimulantes. D'autres documents sont en préparation qui seront publiés sur ce site. Ne manquez pas de nous faire connaître votre point de vue sur le sujet.

L'opinion de responsables laïcs
Mary McAleese, Présidente de l'Irlande (1997 2011) et catholique engagée, a répété à plusieurs reprises que la discussion à propos de l'ordination des femmes doit se poursuivre.

"Les [canaux de communication] partent des évêques et vont - via les cardinaux - jusqu'au Pape. Celui qui descend va du Pape vers les laïcs. Mais c'est une circulation de l'information à sens unique... Ce qui veut dire que, à l'intérieur des structures d'autorité de l'Église, la voix des laïcs en général et celle des femmes en particulier, est très rarement entendue à travers un quelconque canal officiel dépendant de l'institution, car il n'en existe aucun d'importance."
Mary McAleese

Faire face à un Christ qui ne veut pas de femmes prêtres presque comme Il veut que l'Ulster reste britannique, par Mary McAleese dans Women Sharing Fully,[Partage complet avec les femmes], compte rendu d'un séminaire, Dublin 1995, pp. 11-21.
'Cela ne prend pas avec les femmes',
par Mary McAleese dans The Tablet , 15 mars 1997.

" Ils prétendent que le débat est clos. Je crois qu'ils feraient mieux de brancher leur appareil auditif."

Mary McAleese, President of Ireland

Melanie McDonagh est journaliste à l'Evening Standard, Londres.

'Count me out!' ["Ne me comptez plus dedans !"], par Melanie McDonagh dans The Tablet du 26 août 1995,

pp. 841-843.

'C'est déjà regrettable d'avoir un statut minoritaire si, à cause de votre race, votre religion ou autre chose, vous faites déjà partie d'une minorité. Mais prétendre au statut de minorité alors que nous, les femmes, sommes la partie de la population la plus résistante, la plus robuste, celle qui lit le plus, qui va le moins en prison et le plus à l'église... ça c'est bizarre."
Melanie McDonagh
Alain Woodrow est chroniqueur religieux au journal Le Monde, Paris. 'Free speech in the Church' ['Liberté de parole dans l'Église'] par Alain Woodrow, The Tablet, 30 juin 1998, pp. 841 - 843. "Comme toutes les institutions autoritaires et non démocratiques, l'Église catholique raffole du secret... Le journaliste a le devoir de briser les tabous, ceci dans l'intérêt de l'Église ."
Alain Woodrow
  L'opinion de prêtres
Lorsque Fr. Eamonn McCarthy, prêtre de l'archidiocèse de Dublin en Irlande, s'est vu offrir un poste de curé de paroisse, il a refusé de prêter le serment qui comprend l'accord avec l'affirmation selon laquelle les femmes ne peuvent être ordonnées. Il n'a pas eu son poste de curé. 'Soline Vatinel, the Archbishop and Me', [Soline Vatinal, l'archevêque et moi'] par Eamonn McCarthy, BASIC Newsletter, 19 janvier 2000, pp. 26 - 31.



‘Integrity’, par Fr. Joseph S. O'Leary.
"Si des prêtres, en conscience, ne sont pas d'accord avec la "nouvelle"doctrine de Rome à ce sujet choisissent de garder le silence. . . comment peuvent-ils jamais témoigné d'une responsabilité assurée en toute conscience, particulièrement lorsque qu'une partie du peuple de Dieu lutte en conscience ?"
Fr. Eamonn McCarthy
  L'opinion des théologiens  
René van Eyden est professeur émérite de théologie à l'Université catholique d'Utrecht, aux Pays-Bas.
"Les systèmes répressifs perdurent grâce à la complicité de ceux qui sont dominés."
'Femmes prêtres: se taire ou parler haut ?' par René van Eyden, allocution ardessée aux 1500 participants du Acht Mei Beweging aux Pays-Bas (2 novembre 1996). "D'une recherchée menée auprès des prêtres catholiques romains des Pays-Bas, il ressort que 68% d'entre eux estiment qu'il faut ordonner des femmes... Pourquoi alors chacun n'ouvre-t-il pas la bouche ? Pourquoi n'y a-t-il aucun signe de solidarité en faveur des femmes ? Pourquoi tout continue-t-il à aller comment avant, de manière traditionnelle ? N'est-ce pas là une forme de complicité ?
René van Eyden
Sr. Jeannine Gramick a travaillé de nombreuses années au service des homosexuels. Elle plaide pour plus d'ouverture. Le Vatican tente de la réduire au silence. 'The Place of Silencing in the Teaching of the Church', ['La place de la réduction au silence dans l'enseignement de l'Église] par Jeannine Gramick,
allocution délivrée au Haverford College, Philadelphie, Pennsylvanie, 16 septembre 2000
"Le secret dans n'importe quel groupe, y compris dans l'Église, peut empêcher ses membres de percevoir des situations périlleuses qui peuvent faire grand tort à la mission du groupe. Le secret et la contrôle visant à s'opposer au changement maintient le status quo. Sans liberté d'expression des opinions religieuses au sein de l'Église elle-même, la communauté est en danger de continuer à professer des opinions erronées. Sans liberté d'expression, la pensée elle-même est étouffée." Sœur Jeannine Gramick
Bernhard Häring a écrit The Law of Christ [La loi du Christ] (Mercier Press à partir de1961) qui en a fait le théologien moral post-conciliaire le plus important. 'A Letter to the Pope' [Une lettre au Pape] par Bernhard Häring, The Tablet, 30 juin 1990, pp. 841 - 843. "Si l'autorité enseignante de l'Église devient le cri de guerre de gens intransigeants. . . et si elle devient une arme dirigée contre ceux qui s'opposent à une interprétation vraiment trop stricte, alors cela ne rend pas un bon service à l'Église, à sa mission ou même au ministère pétrin."
Bernhard Häring
Peter Hünermann est professeur de théologie à l'Université de Tübingen, en Allemagne. 'A theologian's dilemma on women priests' [Dilemme d'un théologien vis-à-vis des femmes prêtres] par Peter Hünermann, The Tablet, 3 septembre 1994, pp. 1113-1115. "Les théologiens catholiques estiment avoir la responsabilité de faire tout ce qui est possible pour éviter un schisme... mais il existe une dialectique entre un besoin légitime d'unité et un besoin également légitime de développer l'intellectus fidei (l'intelligence de la foi) dans lequel les théologiens s'engage. Les deux sont indispensables si l'on veut rester dans la vérité."
Peter Hünermann
Josefa Theresia Münch est une théologienne allemande qui se sent appelée au sacerdoce et qui, depuis 1953, ne cesse d'interpeller Rome. Lisez ici son histoire.
"Au moins un exemplaire de mon article 'Des
femmes catholiques prêtres ?' doit avoir eu la chance de n'avoir pas été jeté au panier avant même d'avoir atteint votre antichambre, Vénérable Chef de l'Église catholique, car à l'audience générale du mercredi 8/3/1989, un des membres de votre entourage l'a reçu de moi."
'Letter to Pope John Paul II' ['Lettre au Pape Jean-Paul II] par Josefa Theresia Münch, envoyée le 29 mai 1994. Josefa Theresia Munch
John Wijngaards est le webmaster de ce site web.
Lisez ici son histoire.
'Why I challenge the Pope', ['Pourquoi je défie le Pape'], déclaration de l'obsjectif de de site web.
'Resignation from the priestly ministry', ['Démission du ministère presbytéral'], communiqué de presse, 17 septembre 1998.
"L'autorité enseignante perd sa crédibilité, même chez les pasteurs qui lui sont fidèles, et qui, souvent, tentent de limiter les dommages causés en proposant aux fidèles un accompagnement pastoral plus judicieux que celui de Rome. Ce qui est le plus regrettable, c'est l'inévitable corruption que Rome provoque à tous les niveaux de responsabilité dans l'Église en imposant à tous un silence complice."
John Wijngaards
Lisez aussi: 'Deficiencies of the Church's present Leadership', ['Déficiences de la conduite actuelle de l'Église'] par Reinhold Stecher, évêque d'Innsbruck, Autriche, The Tablet, mai 1998.

This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

Si vous citez ce document, mentionnez
qu'il est publié par
www.womenpriests.org!