Saint Thomas d’Aquin (1224 – 1274 )

Saint Thomas d’Aquin (1224 – 1274 )

Thomas d’Aquin a été le théologien le plus influent du Moyen-Âge. Beaucoup de théologiens postérieurs ont copié leurs arguments sur les siens.

A l’époque de Thomas, les femmes étaient exclues des ministères ordonnés ? Thomas, en théologien, a dû trouver des justifications à cet état de choses. La raison principale, décréta-t-il, consistait en leur nature inférieure.

Thomas a basé son raisonnement sur ce qu’on savait à l’époque. On croyait que le sperme était porteur de vie. On jugeait les femmes moins intelligentes et faibles de caractère. Sur cette page, nous traçons les grandes lignes de l’enseignement de Thomas. Si vous voulez lire les paroles exactes de Thomas, cliquez sur le lien indiqué.

Pour une analyse de la validité des arguments de Thomas, cliquez ici !

Création
Dieu a créé l’HOMME d’abord
en faisant de lui l’origine
de toute l’humanité.


Dieu a créé la FEMME
à partir de l’homme et à son service.


 
  Dieu, la Source de toutes choses,
a créé l’HOMME à son image.


Dieu a créé la FEMME à son image
seulement dans la mesure où elle a aussi un esprit .


       
Différences à la naissance
La force active du sperme tire également son pouvoir des étoiles.

Le SPERMATOZOÏDE contient l’enfant à naître.

Dans la procréation la FEMME contribue seulement par sa matrice
–qui est comme un champ dans lequel une graine a été enfouie. La femme nourrit le fœtus.
 
  Quand est né un enfant MÂLE,
la naissance est parfaite.



Chaque PETITE FILLE est venue au monde par ‘accident’
‘La semence est faible ou le matériel [dans l’utérus] ne convient pas, ou à cause de l’action d’un facteur externe tel que les vents du Sud qui rendent l’atmosphère humide. ’
Mais dans le plan général de Dieu, les femmes ont une raison d’être.
Elles sont utiles à la reproduction de l’espèce. Après tout, dans sa sa toute Providence, Dieu peut même se servir des ‘accidents’.

    Pour parler net, chaque FEMME est un ‘monstre de la nature’.


Les organes sexuels féminins ressusciteront aussi à la résurrection.
En effet, la résurrection répare les défauts de la nature.

Autres différences entre les genres masculin et féminin.
L’HOMME possède une faculté de raisonnement plus étendue.
En effet, dieu l’a destiné [amélioré] à une activité intellectuelle.


Les FEMMES ne sont pas destinées aux opérations intellectuelles.
Bien qu’une FEMME soit unie charnellement à un homme dans la reproduction, elle n’est pas unie à lui dans ses facultés les plus hautes.

C’est pourquoi Paul a interdit aux femmes d’enseigner et de prendre autorité sur les hommes.

UN HOMME possède une autorité naturelle.

Les FEMMES sont soumises aux hommes
En effet, l’homme est le commencement et la fin de la FEMME

Even a La chevelure de la FEMME est même un signe de sa sujétion à l’homme.

    Dieu a fait de la FEMME une aidante pour l’homme, mais pour la reproduction seulement, pas pour ses autres tâches.

La Représentation du Christ
  L’HOMME est dans un état de perfection.

HOMME signifie la supériorité dans la nature humaine.

La FEMME est dans un état de sujétion.
Le SEXE FEMININ ne peut représenter une supériorité.[= les femmes ne peuvent être l’expression de la nature humaine parfaite.]

 
  Donc, ce sont les HOMMES qui peuvent représenter le Christ à l’Eucharistie.

Donc, les FEMMES ne peuvent représenter le Christ à l’Eucharistie.

 
    John Wijngaards

Traduction :Françoise Bourguignon.

Documents sur Saint Thomas d’Aquin
Les femmes et la procréation L’infériorité des femmes Arguments Vue générale Le prêtre comme signe Les femmes et les ordres saints Si Thomas avait su

This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

Veuillez indiquer que ce document est publié par www.womenpriest.org