¿FEMMES PRêTRES? OUI!header

Responsive image

ENTRéE

SEPT RAISONS

DéFIER LE PAPE?

RéSUMéS

MENU

Nederlands/Vlaams Deutsch Francais English language Spanish language Portuguese language Catalan Chinese Czech Malayalam Finnish Igbo
Japanese Korean Romanian Malay language Norwegian Swedish Polish Swahili Chichewa Tagalog Urdu
------------------------------------------------------------------------------------

Le rôle de supervision exercé par la diaconesse dans l’Assemblée.

Comment juger la tradition?
* tradition scripturaire
* tradition dynamique
* tradition ‘latente’
* tradition bien documentée

Au sein de l’Église primitive, le contrôle de ceux qui participaient à l’Assemblée était une chose importante ; Les personnes qu’il fallait en écarter étaient particulièrement :

C’était là la tâche des diacres et des diaconesses que de contrôler l’admission des étrangers à l’assemblée liturgique. C’est ce que signifie l’expression ‘gardien de la porte’.

« Lorsque toi, vénéré Evêque, tu as convoqué l’assemblée de l’Église comme le commandant d’un grand navire, tu as fais cela en utilisant toutes les compétences possibles , en chargeant les diacres de préparer la place pour les fidèles comme le marin le ferait pour les passagers, avec tous les soins requis et la même décence…Tu as demandé aux diaconesses aussi veiller à la porte des femmes comme des marins…Et si quelqu’un ne se trouvait pas à sa place, il devait repoussé par le diacre, agissant comme le surveillant de l’avant-pont et ramené à la place qui lui était propre. En effet, l’Église n’est pas seulement comme un bateau, mais aussi comme une bergerie… Que les portes en soient surveillées pour qu’un incroyant ou une personne non-initiée n’y pénètre pas. » Constitutions apostoliques 2.57 .

« S’il arrive un de nos frères ou une de nos sœurs, provenant d’une autre paroisse et porteur de lettres de recommandation, il doit permettre au diacre de juger s’il est bien un fidèle et s’il fait partie de l’Église ? S’il n’a pas affaire à des hérétiques ? Et s’il s’agit d’une femme mariée ou d’une veuve ? Après, lorsqu’il est satisfait des réponses à ces questions il doit vérifier s’il a véritablement affaire à des fidèles partageant les même sentiments dans les affaires du Seigneur et cela fait, il conduira chacun à la place prévue.…On demande aux diaconesses de faire la même chose pour les femmes, les pauvres comme les riches » Constitutions Apostoliques 2,58.

La diaconesse qui était subordonnée au diacre dans l’organisation était habituellement responsable des femmes. Les femmes s’adressaient à elle de préférence à l’Evêque ou au diacre.

« Laissez la diaconesse être diligente en prenant soin des femmes. Que chacun (diacre ou diaconesse) sache ce qu’il a à faire et le fasse bien, d’un consentement et d’un esprit unanime. » Constitution Apostolique 3.19.

« Que la diaconesse soit honorée par vous dans le Saint Esprit et ne dise et ne fasse rien sans le diacre.comme Celui qui nous réconforte ne fait rien de Lui-même, mais glorifie la mission du Christ.Nous ne pouvons pas croire au Christ sans les enseignements de l’Esprit, donc qu’aucune femme ne s’adresse au diacre ou à l’Evêque sans la diaconesse. » Constitution apostolique II n·26 .

traduction de Françoise Bourguignon

Introduction? Vue d'ensemble? Manuscrits? Recherche?
On peut maintenant obtenir la documentation complète sur tous
les anciens textes des diaconesses
en texte imprimé!

This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

Veuillez signaler que ce document est publié par www.womenpriests.org