¿FEMMES PRêTRES? OUI!header

Responsive image

ENTRéE

SEPT RAISONS

DéFIER LE PAPE?

RéSUMéS

MENU

Nederlands/Vlaams Deutsch Francais English language Spanish language Portuguese language Catalan Chinese Czech Malayalam Finnish Igbo
Japanese Korean Romanian Malay language Norwegian Swedish Polish Swahili Chichewa Tagalog Urdu
------------------------------------------------------------------------------------
L’ordination de femmes diacres dans la tradition grecque/byzantine

L’ordination de femmes diacres dans la tradition grecque/byzantine

Comment juger la tradition?
* tradition scripturaire
* tradition dynamique
* tradition ‘latente’
* tradition bien documentée

Le manuscrit Barberini gr. 336

Un ancien manuscrit grec concernant l’ordination a été découvert dans la bibliothèque du cardinal Barberini. Il provient du monastère Saint-Marc à Florence qui l’avait reçu d’un héritage de Nicolai de Nicolis. Une analyse de cette écriture onciale [= tout en majuscules d’assez grandes dimensions] indiquerait probablement que la copie a été faite au plus tard au 9ème siècle, et probablement plus tôt. Le contenu est beaucoup plus ancien et reflète la pratique byzantine durant l’apogée du diaconat du 3ème au 8ème siècle.

Le manuscrit a été traduit en latin et publié par Jean Morinus, in Commentarius [sic!] de Sacris Ecclesiae Ordinationibus, publ. Rue Kalverstraat, à Anvers, 1695 ; ici pp. 55 - 57. Voici ce qu’il écrit dans l’introduction : “Ce magnifique codex [= manuscrit sur parchemin] a été écrit en capitales et en onciales, non en lettres carrées mais plus longues et plus coulantes qui, au cours du temps, se sont formées à partir de la forme carrée. Pour tout qui a la pratique des anciens codex grecs, elle [= la copie] ne peut avoir moins de 800 ans, elle pourrait peut-être même excéder cet âge de nombreuses années.” [Se rappeler que Morinus examina le codex en 1695!
sample of late uncial script

Échantillon de l’écriture onciale postérieure dont parle Morin.

Cet échantillon est extrait d’un codex de la Bibliothèque Nationale de Paris. Il est daté de 879-883. Le texte est de Grégoire de Naziance, 330-389.




Le manuscrit Barberini gr. 336

Texte traduit du grec et du latin, et mis à disposition sur Internet par John Wijngaards.

L’ordination (cheirotonia) de diacres L’ordination (cheirotonia) de diaconesses
Après l’offertoire sacré, les portes [du chœur] s’ouvrent et, avant que le Diacre n’entame la Litanie des Saints, l’homme qui va être ordonné diacre est présenté à l’Archevêque. Et quand la “Divine Grâce [déclaration] a été prononcée, l’ordinand s’agenouille. L’Archevêque fait trois fois le signe de la croix sur son front, lui impose la main et prie ainsi : Après l’offertoire sacré, les portes [du chœur] s’ouvrent et, avant que le Diacre n’entame la Litanie des Saints, la femme qui va être ordonnée diacre est présentée à l’(Arch)evêque. Et après qu’il ait prononcé la “Divine Grâce [déclaration] à voix forte, la femme qui va être ordonnée baisse la tête. L’Archevêque met la main sur son front, fait trois fois le signe de la croix, et prie ainsi :
“Seigneur notre Dieu, dans votre providence vous envoyez la puissance et l’abondance de votre Saint-Esprit sur ceux qui, par votre force insondable, sont constitués ministres liturgiques pour servir vos mystères sans tache, préservez, nous vous en prions, Seigneur, cet homme que vous voulez que je promeuve à la charge de diacre [leitourgia du diaconat], afin qu’en toute dignité et dans un comportement irréprochable, il puisse conserver le mystère de la foi avec une conscience pure. Et donnez-lui la grâce que vous avez accordée à Étienne votre premier martyr. Et, après l’avoir appelé à la charge de votre ministère, selon votre bon plaisir, rendez-le digne d’assumer le degré [de responsabilité] dont vous l’avez chargé. Pour ceux qui l’assument bien, qu’ils atteignent pour eux-mêmes un haut degré.
Rendez votre serviteur parfait, car à vous appartiennent le royaume et la puissance.”
“ Seigneur saint et omnipotent, par la naissance de votre Fils Unique né d’une Vierge selon la chair, vous avez sanctifié le sexe féminin. Vous accordez non seulement aux hommes mais aussi aux femmes la grâce de votre Esprit-Saint. Nous vous en prions, Seigneur, regardez votre servante et dictez-lui la charge de son diaconat, et répandez en elle le don riche et abondant de votre Esprit-Saint.
Préservez-la de sorte qu’elle puisse toujours accomplir son ministère [leitourgia] avec une foi droite et une conduite irréprochable, selon ce qui vous sera agréable.
Car à vous l’honneur et toute gloire.”
Un des autres Diacres entame alors la litanie d’intercessions “pour le salut de nos âmes, pour la paix dans le monde, pour notre Archevêque, pour notre Empereur, etc., etc. ” Un des autres Diacres entame alors la litanie d’intercessions “pour le salut de nos âmes, pour la paix dans le monde, pour notre Archevêque, pour notre Empereur, etc., etc. ”
Tandis que le Diacre lit ces intercessions, l’Archevêque, en continuant à imposer la main sur la tête de l’ordinand, prie ainsi : Tandis que le Diacre lit ces intercessions, l’Archevêque, en continuant à imposer la main sur la tête de l’ordinand, prie ainsi :
“Dieu notre Sauveur, avec une voix incorruptible, vous avez annoncé qu’il serait premier celui qui accomplit le ministère du diaconat, comme il est écrit dans votre saint Évangile : “ Celui qui veut être le premier parmi nous, qu’il se fasse votre serviteur [diakonos], nous vous en prions, Dieu de tous, remplissez votre serviteur que vous avez jugé digne d’entrer dans le ministère [leitourgia] de diacre, grâce à la venue vivifiante de votre Esprit-Saint avec toute foi, charité, puissance et sainteté.
Car la grâce est donnée à ceux que vous jugez dignes, non par l’imposition de mes mains, mais par la visite de votre riche miséricorde, de sorte que, purifié du péché, il puisse le jour redouté de votre jugement vous être présenté sans péché et recevoir la récompense de votre promesse qui ne se dément pas. Car vous êtes notre Dieu, Dieu de miséricorde et de salut, etc., etc. [sic !] ”
“ Notre Seigneur et Maître, ne rejetez pas les femmes qui se consacrent à vous et qui veulent, d’une manière qui convient, servir votre Sainte maison, mais admettez-les dans l’ordre de vos ministres [leitourgôn].
Accordez aussi le don de votre Saint-Esprit à votre servante qui veut se consacrer à vous, et accordez-lui la grâce du ministère de votre diaconat, comme vous avez accordé la grâce de votre diaconat à Phœbé, que vous avez appelée à la charge de votre ministère [leitourgia].
En outre, rendez votre servante parfaite, de sorte que lorsqu’elle se trouvera devant le siège du jugement de votre Christ, elle puisse obtenir le fruit mérité par son excellente conduite, par la miséricorde et l’humanité de votre Fils Unique.”
Donnez-lui, Seigneur, de pouvoir persévérer sans péché dans votre Temple Saint, qu’elle veille soigneusement à son comportement, spécialement à sa modestie et à sa tempérance. Car vous êtes notre Dieu, Dieu de miséricorde et de salut, etc., etc. [sic !] “
L’Archevêque enlève l’écharpe de l’ordinand et lui met une étole [sur l’épaule]. Il l’embrasse et lui passe l’éventail, le faisant éventer les offrandes sacrées lorsque quand elles sont exposées sur la table [de l’autel]. L’Archevêque lui met l’étole du diaconat autour du cou, sous son col, en arrangeant les deux extrémités de son étole sur le devant.
Quand [au moment de la communion] le nouvel ordonné a communié au corps sacré du Christ et à son précieux sang, l’Archevêque lui passe le calice. Il permet à son tour à tous ceux qui s’approchent de lui de boire le précieux sang. Quand [au moment de la communion] la nouvelle ordonnée a communié au corps sacré du Christ et à son précieux sang , l’Archevêque lui passe le calice. Elle l’accepte et va le placer sur la sainte table [de l’autel].

Une analyse de ces deux rites d’ordination montre que l’ordination de la femme diacre est en tous points identiques à celle du diacre, et que cette ordination est sans aucun doute sacramentelle.

Retour à Femmes diacres - Un aperçu?

Texte de John Wijngaards.
Traduction française par Jacques Dessaucy.

Introduction? Vue d'ensemble? Manuscrits? Recherche?
On peut maintenant obtenir la documentation complète sur tous
les anciens textes des diaconesses
en texte imprimé!

This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

"Lorsque vous citez ce document,
veuillez signaler S.V.P qu'il est publié par www.womenpriests.org !"