¿FEMMES PRêTRES? OUI!header

Responsive image

ENTRéE

SEPT RAISONS

DéFIER LE PAPE?

RéSUMéS

MENU

Nederlands/Vlaams Deutsch Francais English language Spanish language Portuguese language Catalan Chinese Czech Malayalam Finnish Igbo
Japanese Korean Romanian Malay language Norwegian Swedish Polish Swahili Chichewa Tagalog Urdu
------------------------------------------------------------------------------------
Texte reconstruit à partir de sept manuscrits
Comment juger la tradition?
* tradition scripturaire
* tradition dynamique
* tradition ‘latente’
* tradition bien documentée

Texte reconstruit à partir de sept manuscrits

L'ordination des diaconesses dans la tradition gréco-byzantine


Voici le rite d'ordination des diaconesses compilé à partir d'au moins sept manuscrits par Jacob Gear en 1647. Goar dit les avoir découverts dans la Bibliothèque Royale (en France?) et dans la collection Barberini, Grotta Ferrara, Saint Marc à Florence, Tillianus, Allatianus et Coresianus. Ils incluent sans aucun doute les manuscrits Nicolai et Georges Varus, mais d'autres également.


Le texte grec a été publié, avec une traduction latine par Jacob Gear, dans Euchologion sive Rituale Graecorum, Paris 1647; pp262-264; avec des notes aux pp 264-267.


Texte traduit du grec et du latin et mis sur Internet par John Wijngaard.



Commentaire ‘Prières dites à l'ordination (cheirotonia) d'une diaconesse’
Tous les ordres majeurs sont conférés à l'intérieur du sanctuaire, devant l'autel. Après l'offertoire sacré, quand les portes du sanctuaire se sont ouvertes, avant que le Diacre n'entame la litanie “Tous les Saints”, la postulante est présentée à l'Evêque.
Il s'agissait d'une déclaration publique que la personne était élevée au diaconat. Voyez le texte complet dans le manuscrit du Vatican gr 1872.. Il proclame l'invocation “Grâce Divine”
L'imposition de la main est au coeur du sacrement du Saint Ordre. Et pendant qu'elle incline la tête, l'Evêque lui impose la main sur le front, trace sur elle le signe de la croix par trois fois et prie ainsi:
C'est la prière d'ordination. La "forme" du sacrement consiste principalement en une invocation à l'Esprit-Saint. “Seigneur Saint et Tout Puissant, par l'incarnation de ton Fils Unique, notre Dieu, né d'une Vierge, tu as sanctifié la Femme. Tu as accordé non seulement aux hommes, mais aussi aux femmes, la grâce et la venue du Saint-Esprit. Qu'il te plaise aussi, maintenant, Seigneur de veiller sur ta servante et de la consacrer à la tâche de ton diaconat et de verser en elle le don abondant de ton Saint-Esprit.
Préserve-la pendant qu'elle accompli son sacerdoce (leitourgia) selon ce qui te plaît, dans une foi orthodoxe et dans une conduite irréprochable.
Car toute gloire, honneur et adoration te sont dus. Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.”
La prière pour la nouvelle diaconesse est inclue dans la litanie d'intercessions. Lorsque l'assemblée a répondu “Amen”, l'un des Diacres prie comme suit:
"Prions en paix le Seigneur.
Pour la paix céleste et le bien de tout l'univers, prions le Seigneur.
Pour la paix du monde entier, prions le Seigneur.
Pour notre Archevêque Untel, pour son sacerdoce, son aide, sa persévérance, sa paix, son bien-être, le travail qu'il accomplit, prions le Seigneur.
Pour Unetelle, la Diaconesse qui vient d'être ordonnée et pour son salut, prions le Seigneur.
Pour que le Seigneur très miséricordieux lui accorde un diaconat sincère et sans faute, prions le Seigneur.
Pour notre Empereur très dévôt et aimé de Dieu, prions le Seigneur.
Pour que nous soyons délivrés.
Reçois…Sauve…”
Encore une fois, l'imposition de la main est importante. Et pendant que le Diacre récite les intercessions, l'Evêque, tout en maintenant la main imposée sur la tête de la femme qui vient d'être consacrée, prie de cette façon:
Ceci est la deuxième prière d'ordination. Toutes les ordinations aux Ordres Saint principaux comportent deux prières. Seigneur, notre Maître, ne rejette pas les femmes qui se consacrent à toi pour servir ta sainte institution avec le conseil sacré comme cela devrait être fait, mais admet-les dans l'ordre de tes ministres (leitourgôn).
Accorde le don de ton Saint-Esprit aussi à ta servante qui veut se consacrer à toi et assumer la grâce du diaconat, comme tu as accordé par ta main cette grâce à ta servante Phoébé que tu avais choisie pour travailler à ton sacerdoce (leitourgia).
Accorde lui aussi, Seigneur, qu'elle puisse persévérer sans faute dans ton saint temple, qu'elle puisse être prudente dans son comportement particulièrement dans sa modestie.
Et rends parfaite ta servante pour qu'elle puise se tenir debout devant de siège du jugement de ton Christ, qu'elle puisse recevoir la récompense que lui vaut sa bonne conduite par la miséricorde et l'humanité de ton Fils Unique, de qui etc…”
Revêtir le ministre du vêtement approprié est une affirmation publique de son nouveau statut de diacre. Après le répons “Amen”, l'Evêque lui met l'étole du diaconat autour du cou, sous son foulard (féminin), en arrangeant par devant les deux extrémités de l'étole. Le diacre, qui se tient debout devant le lutrin, dit alors :“En mémoire de tous les Saints, etc…”
Laisser la femme nouvellement consacrée prendre le calice la confirme à nouveau comme une diaconesse complètement ordonnée même si elle ne distribue pas normalement la communion. Une analyse de ce rite d'ordination de la diaconesse démontre qu'il est le même que le rite d'ordination du diacre et qu'il est incontestablement sacramentel. Quand (au moment de la communion ) la femme qui vient d'être ordonnée a pris part au corps sacré et au précieux sang, l'Evêque lui tend le calice. Elle l'accepte et le place sur la sainte table (l'autel).

Une analyse de ce rite d'ordination démontre que l'ordination d'une diaconesse est le même que celui du diacre et indubitablement sacramentel.

Traduction française par François Bourguignon.

Introduction? Vue d'ensemble? Manuscrits? Recherche?
On peut maintenant obtenir la documentation complète sur tous
les anciens textes des diaconesses
en texte imprimé!

This website is maintained by the John Wijngaards Catholic Research Centre.

John Wijngaards Catholic Research

since 11 Jan 2014 . . .

John Wijngaards Catholic Research

"Lorsque vous citez ce document,
veuillez signaler S.V.P qu'il est publié par www.womenpriests.org !"